trifonctions homme-trifonctions femme-juje triathlon

Sport, Triathlon

Compte rendu : mon premier triathlon !

4 septembre 2015

Le weekend dernier c’était le triathlon de Chantilly pour ma première expérience sur un triathlon ! Mi-juillet je m’étais inscrit à l’épreuve « le Condé » en me préparant durant un mois et demi.

Départ matinal samedi en direction de Chantilly avec « l’encombrante » panoplie du triathlète.

triathlon chantilly

ça en fait du matos !

Première impression en arrivant : le cadre est magnifique et donne envie de commencer la course au plus vite !

triathlon chantilly

Très grosse motivation supplémentaire, mon frère et mes potes sont venus me soutenir.

Juste le temps de s’enregistrer et je vais me changer dans l’aire de transition. Assez détendu, je prépare mes affaires pour être au taquet lors des transitions !

Arrivé devant le bassin du château avec ma combinaison, la pression commence à monter. En effet, la nage, c’est mon point faible. Je me suis pas mal entraîné en piscine ces derniers temps mais avant la course je n’ai pas pu m’exercer en eau libre et encore moins en combinaison néoprène…

Je me lance dans l’eau à 17°C et là, petite surprise, de la vase sur 20cm sous les pieds (ça va être sympa cette petite baignade) !

Je me mets en place et c’est parti !

triathlon chantilly

“la guerre”

On m’avait prévenu, le départ de la nage c’est un peu la “guerre” et ça n’a pas loupé…

On se prend des coups, les gens s’accrochent à toi pour essayer de se rattraper, on voit rien… bref c’est un peu compliqué et pas l’idéal pour avancer et faire des mouvements amples.

Au bout de 200-300m j’arrive à avoir un peu plus d’espace mais je commence déjà à avoir du mal à continuer en crawl. Du coup, je nage en brasse en essayant parfois de reprendre le crawl. Problème, vers les 500-600m, j’ai déjà des crampes aux mollets dès que je reprends le crawl (à mon avis à cause du manque d’échauffement et d’hydratation au départ). Je finis donc les 800m en brasse et je sors de l’eau en 28min avec des bonnes crampes.

Mes potes me “boost” sur le chemin vers l’aire de transition et j’essaye de m’étirer un peu pour repartir avec les jambes moins lourdes. Je perds donc pas mal de temps en transition (6min) mais c’était nécessaire !

triathlon chantilly

J’enfourche mon vélo pour les 40Km. Je suis soulagé d’avoir terminé la nage et je me sens beaucoup mieux. J’ai retrouvé mes jambes et je pédale à un bon rythme : je double des concurrents et je profite à fond du parcours.

Je termine les deux boucles en environ 1h30 et je dépêche de me changer (transition de 2min) pour enfiler mes chaussures de running.

Je recroise mon frère et mes potes qui m’encouragent comme un vrai kop de supporters pour la dernière ligne droite. La course étant mon point fort, je me sens super bien et je continue à doubler quelques concurrents.

Petit point parcours : on court seulement sur des chemins, ce qui ne facilite pas forcément la vitesse. Le premier tour se passe bien (20min) mais au début du second je commence à avoir un coup de moins bien. Le soleil se met à taper fort et mes jambes sont assez lourdes. Mon pote Max court 50m à côté de moi pour m’encourager et ça me redonne la motivation pour terminer la dernière boucle de 5km qui se passera finalement assez bien au niveau des sensations.

triathlon chantilly

Je passe la ligne d’arrivée après 2H56 d’effort ! Hyper heureux d’avoir réussi ce beau challenge.

Je rejoins “mes supporters” pour la petite photo souvenir de rigueur ! On s’accorde ensuite un petit moment junkfood au burger king pour la récompense.

triathlon chantilly

happy !

Visant moins de 3h j’étais content de ma performance et j’ai pu voir mes axes d’amélioration (natation et première transition notamment).

L’expérience était vraiment cool et ça ne sera pas mon dernier triathlon. Je compte remettre ça sur un format olympique dès l’année prochaine et pourquoi pas sur un half ironman…

Si vous hésitez à vous lancer, franchissez le pas ! Il existe pleins de formats différents et il y a une super ambiance sur la course. Promis, vous verrez, ça se passera bien  🙂 !

Julien

Vous Aimerez Aussi