Ski, Sport

Un week-end de rêve à l’Audi Quattro Ski Cup

31 janvier 2018

Comme vous avez pu le constater dans nos nombreuses storys et photos tout au long du week-end (26 janvier au 28 janvier 2018), nous étions à Megève pour participer à l’Audi Quattro Ski Cup ! Résumé de deux jours de dingues entre burger savoyard, génépi et compétition !

L’Audi Quattro Ski Cup, qu’est-ce que c’est ?

Audi a lancé une compétition de ski amateur dans des conditions réservées d’ordinaires aux skieurs de la Coupe du Monde : l’Audi quattro Ski Cup. Neuf étapes au programme, dans 4 pays alpins : France, Italie, Autriche, Suisse… pour une finale internationale qui se déroulera cette année à Kitzbühel en Autriche.

Audi Quattro Ski Cup

Deux manches chronométrées sur un format “slalom géant”. La course est réglementée comme une étape de la coupe du monde FIS ! Le cumul des deux temps est pris en compte pour le classement général. Les 3 premiers de chaque catégorie empochent les tickets pour la finale.

Voilà pour la petite explication, maintenant place au compte-rendu !

Samedi 27 Janvier 2018

Le départ

Le réveil sonne à 8h (presque une grasse matinée vous allez me dire), le temps de prendre un bon petit-déj et nous voilà en direction du massif du Mont-Blanc ! Étant originaire de la région, nous sommes à environ 1h20 de la station de Megève. Il y a déjà pas mal de monde sur la route et on est “au taquet” à l’idée de pouvoir passer une journée en station.

Le trajet se passe sans encombre et nous arrivons en fin de matinée au point de rendez-vous, à savoir, l’hôtel l’Arboisie . Pour l’occasion, les équipes d’Audi ont privatisé l’Hôtel pour accueillir l’ensemble des participants à la compétition de dimanche (environ 120 personnes).

Audi Quattro Ski Cup

Le hall de l’hôtel

L’hôtel made in 74

Alors, comment vous dire, l’hôtel est absolument magnifique. Nous découvrons notre chambre qui ressemble à un petit appartement ! La décoration est soignée avec des touches de modernité et de l’authenticité montagnarde. Le temps de se changer et d’enfiler nos combinaisons et nous descendons rejoindre l’équipe pour la location du matériel.

Audi Quattro Ski Cup

Une des chambres

Nous avons l’habitude de skier avec des skis type “backcountry”. Pour faire simple, ce sont des skis assez larges aux patins qui sont adaptés pour s’amuser en poudreuse. Autant vous le dire tout de suite, avec des skis comme ça, vous ne tiendrez absolument pas sur la pente glacée d’un slalom.

Skier un (petit) peu

En 10 minutes, nous trouvons notre bonheur et il est temps de prendre la navette pour tester tout ça sous le soleil de la Haute-Savoie. Etant habitué aux skis beaucoup plus large, la sensation est un peu spéciale car il faut appuyer beaucoup plus sur l’extérieur pour faire de belles courbes et ne pas perdre de vitesse. Deux pistes plus tard, nous rejoignons déjà le restaurant d’altitude pour un repas en terrasse avec vue sur la mer de nuages.

Audi Quattro Ski Cup

On part ensuite finir la journée avec Alexandre notre guide qui nous fait découvrir les plus beaux spots de la station. L’aprem est passée à une vitesse folle et nous sommes parmi les derniers à rejoindre le bas des pistes pour profiter des derniers rayons de soleil.

Audi Quattro Ski Cup

La navette nous ramène à l’Arboisie et nous en profitons pour récupérer dans la piscine et le spa de l’hôtel (ça aurait été dommage de ne pas le tester quand même).

À 19h30, un petit apéritif dînatoire est organisé à l’extérieur avant de prendre un dernier repas au restaurant de l’hôtel (ainsi qu’un génépi pour finir, mais ça, il ne faut pas le dire).

Audi Quattro Ski Cup

Audi Quattro Ski CupAudi Quattro Ski Cup

Dimanche 28 Janvier 2018

Le révéil

Le départ du bus vers le domaine de la Caboche (lieu du slalom) est prévu pour 8h. Réveil, donc, à 7h pour prendre un dernier petit déj royal (je crois que c’est l’un des trucs que j’aime le plus dans les hôtels). Les visages sont déjà concentrés et tout le monde a hâte de découvrir le parcours.

Audi Quattro Ski Cup

Tirage au sort en cours !

Nous prenons un télésiège et arrivons directement en bas de la piste du slalom. Un café est prévu ainsi que la possibilité de pouvoir tester les derniers skis Rossignol. Nous choisissons de conserver les skis de la veille car nous n’aurions pas eu le temps de s’habituer aux nouveaux.

Audi Quattro Ski Cup

Parc test

Le loto des dossards

Au niveau des dossards, j’hérite, après tirage au sort, du numéro 70 et julien du numéro 108. L’ordre de passage pour la première descente se fait du numéro 1 au 120 et pour la deuxième du 120 au 1. Nous n’avons pas eu beaucoup de chance au tirage au sort car c’est un gros avantage de partir dans les premiers sur un slalom… La neige travaillée par le passage des skieurs tourne vite et l’adhérence est beaucoup plus difficile.

Audi Quattro Ski Cup

Petite reco de la piste

Une reconnaissance de la piste est prévue juste avant le premier départ. Les virages sont assez techniques et il y a des passages où il faut anticiper les courbes. La neige est bien gelée (normal pour un slalom), constat, ça va glisser sévère ! La première personne à s’élancer pour établir le temps de référence n’est autre que Marion Rolland ! Quand on voit descendre une athlète comme ça, le parcours paraît tellement facile ! Ce n’est pas une surprise, mais elle réalise un temps dont personne ne parviendra à s’approcher :).

Audi Quattro Ski Cup

Jérémy Premier Passage !

C’est parti !

Après quelques minutes d’attente, c’est enfin à mon tour de m’élancer. N’étant pas du tout un spécialiste du slalom, j’ai un peu la pression au départ. J’essaye de gagner le maximum de temps en poussant sur les skis durant les deux premières portes. La début se passe plutôt bien mais au milieu de la piste je sens que mes skis n’accrochent pas bien et je perds du temps. J’essaye de rester grouper mais je perds de la vitesse dans les dernières portes et je termine la première manche en 39’60 secondes. Je suis assez déçu de mon chrono mais, pas le temps de cogiter, il faut déjà remonter pour espérer améliorer le chrono. À ce moment là, je n’ai absolument aucune idée de mon classement.

Pour Julien, c’est exactement la même chose, et passant quasi en dernière position, il glisse encore plus durant le premier run.

Audi Quattro Ski Cup

Julien à l’arrivée

Deuxième round ! Le tracé est modifié pour éviter aux participants de trop glisser. Les repères sont donc différents de la première manche. Cette fois-ci, aucune pression mais, juste l’envie de tout donner pour améliorer le chrono ! Au départ, cela se passe encore super bien mais rapidement je m’aperçois que je glisse encore plus avec la neige transformée. Je finis la descente avec deux secondes de plus que sur mon premier chrono. Pour Julien, il arrive à maintenir le même temps que sur la première manche alors que la majorité des concurrents ont perdu du temps sur le deuxième slalom.

Audi-Quattro-Ski-Cup

Julien s’élance pour la deuxième descente

Audi-Quattro-Ski-Cup

Mec concentré

Audi Quattro Ski Cup

The end

Dans l’attente des résultats, tout le monde est convié pour un repas mérité avec le fameux burger savoyard  😎

Bilan

Au final, je termine 33 ème sur 120 participants et 10 ème de ma catégorie (Julien finit juste derrière moi). La finale ne sera pas pour cette année mais c’était déjà extraordinaire de pouvoir se mesurer aux autres dans un environnement “coupe du monde”. Nous sommes super contents de l’expérience et nous espérons bien remettre ça l’année prochaine ! Un énorme merci à toute l’équipe d’Audi France pour l’accueil et l’organisation de ce séjour au top.

Jérémy

Vous Aimerez Aussi