Football, Sport

Un “Parc OL” 5*

12 janvier 2016
Parc OL

Un projet qui aura duré près de 10 ans…. Samedi 9 janvier, l’OL a inauguré son nouveau stade : le Parc OL/Stade des Lumières (en attendant le naming) sous les yeux de 60000 Lyonnais conquis. En tant que supporters de l’OL, on ne pouvait pas louper l’occasion de découvrir cet écrin 2.0 unique en Europe. Après cette soirée, un seul mot me venait : Merci @JM_Aulas !

Je ne vous cache pas mon excitation à l’idée de voir à quoi ressemblait ce nouveau stade dont on n’entendait parler depuis maintenant de (très) nombreuses années. Ayant presque versé ma petite larme en décembre lors du dernier match à Gerland, j’avais quand même un petit pincement au coeur de ne plus prendre le chemin du 7ème arrondissement pour voir un match de foot. 

Dès l’arrivée sur la rocade est, je suis impressionné par l’architecture du stade : une sorte de soucoupe volante imposante posée au milieu de Décines ! On aime ou on aime pas, mais en tout cas, ça change ! Petite angoisse avant de venir : l’accessibilité. J’avais peur de l’embouteillage monstre à l’entrée du stade comme ça a pu être le cas pour certains nouveaux stades (Bordeaux et Lille). Finalement ça se passe bien et le système de navettes gratuites mis en place par l’OL fonctionne !

Parc OL

Parc OL

Parc OL

J’étais venu assez tôt pour pouvoir profiter des animations et découvrir notamment l’immense boutique et l’allée des lumières (si vous voulez votre nom à côté de celui de Juninho il reste des places).

Boutique Parc OL

15H30 : les portes du stade s’ouvrent. Il est ENFIN temps de rentrer dans ce stade. Et là, que dire à part que c’est une vraie claque… Un stade somptueux “à l’anglaise” avec un terrain proche des tribunes et un habillage rouge et bleu qui envoie du rêve !

Beaucoup comparent ce stade à l’Emirates Stadium (c’est le même cabinet d’architecture qui a construit les deux stades) mais pour avoir assisté aussi à des matchs à Arsenal, je ne trouve pas beaucoup de ressemblances. Le stade des Lumières est plus en hauteur (“vertical”) avec une impression de “mur” dans les virages. Cela donne tout de suite plus de proximité avec la pelouse. Il me fait penser un petit peu à Santiago Bernabeu en moins grand.

Parc OL

Parc OL

Parc OL

Le coup d’envoi approche et c’est l’heure du fameux “AHOU” d’avant match. MON-STRU-EUX ! Ça résonne fort et ça donne des frissons. Vous allez me dire que je suis pas objectif (bon c’est un peu vrai 🙂 ) mais jugez-en par vous-même :

L’OL assure sur le terrain et nous offre même des beaux buts (sauf Beauvue qui préfère chambrer…). On peut même revoir les ralentis des buts et des actions sur l’appli Parc OL (welcome 2.0). Autre mini-révolution : il est possible de commander à manger et à boire directement à sa place.

BG87

Parc OL

Cette belle après-midi se termine par un DJ Set de will.i.am et un show des Pockemon Crew qui mettent le feu au stade avec un spectacle d’inauguration bien ficelé (la petite apparition de la légende Sonny Andreson en prime 😉 ).

Parc OL

Parc OL

Point important : le son. A Gerland, on peinait à entendre le micro du speaker ou la musique d’entrée. Avec le grand stade, ce n’est plus un problème et c’est agréable (@Rihanna : je te confirme que la sono est opérationnelle pour Juillet).

Dernier petit tour à la boutique en sortant du stade et je pouvais rentrer à Lyon des étoiles pleins les yeux. On y retourne quand ?

Parc OL Nuit

Parc OL nuit

Julien

Vous Aimerez Aussi