Interview

Maxime Huscenot : “974” dans les veines

21 janvier 2016
Maxime Huscenot

En novembre dernier, nous avons eu la chance d’assister à l’avant première de “View from a blue moon” au grand Rex. Ce film incroyable nous a donné l’envie de vous faire découvrir un sport que l’on apprécie beaucoup. Pour cela, nous avons eu le plaisir d’interviewer un jeune prodige de la planche, Maxime Huscenot. Ayant passé toute sa jeunesse au bord de l’eau, il progresse avec un temps d’avance sur ses concurrents durant toute son adolescence. A seize ans, Maxime devient le plus jeune champion d’Europe ASP junior. Deux ans plus tard, il est sacré champion du Monde ASP junior. Portrait d’un réunionnais d’adoption qui a soif de victoires…

Salut Maxime, tout d’abord peux-tu te présenter brièvement à nos lecteurs ?

Bonjour, je m’appelle Maxime Huscenot, j’ai 23 ans. J’ai grandi à la Réunion où j’y ai découvert les joies du surf.

On peut dire que tu as baigné dans l’univers du surf depuis tout petit, tu t’es toujours dit que tu allais devenir pro ?

J’ai toujours vécu au bord de l’eau et j’ai logiquement accroché avec le surf depuis que j’ai commencé à l’âge de 9 ans. À 10 ans, j’ai réussi à intégrer le pôle espoir de la Réunion alors que j’avais deux ans de moins que les autres. Je pense avoir dit à mes parents que je voulais être pro surfeur vers l’âge de 12 ans, je n’ai pas hésité longtemps !

Maxime Huscenot

Tu sors de ta dernière compet à Hawaii en novembre 2015, malheureusement tu seras éliminé dès ton entrée (deuxième place de sa série au round 2), raconte nous un peu le déroulement de celle-ci…

Hawaii est un endroit magique. Le climat et les vagues me rappellent beaucoup la Réunion, je m’y sens super bien. Niveau compet tout va très vite là-bas, c’est le gratin mondial. Il faut s’adapter toutes les 10 mins à des changements inattendus et être prèt à prendre les bonnes décisions. C’est pas toujours facile de faire le bon choix avec la pression qui existe sur les dernières compétitions de la saison. Mais je commence à avoir de plus en plus d’expérience pour ce genre de rendez-vous et j’espère bien réussir un jour à faire une belle triple crown.

Objectif World Tour 2016  🙂 ?

Oui bien sûr ! Mon objectif est d’abord de gagner des compétitions. Après, forcément, cela m’emmènera sur le WCT si j’y parviens.

Maxime Huscenot

Est-ce que ta victoire au Lacanau Pro en 2015 reste à ce jour ton plus beau souvenir ?

Cette victoire est un très beau moment de ma carrière. J’ai beaucoup de bons souvenirs, même parfois dans les défaites. Certains voyages et moments passés avec les personnes que j’aime restent gravés dans ma mémoire. Je ne pense pas qu’il y en ai un plus beau que d’autres mais Lacanau reste une belle émotion et un très beau souvenir et puis je suis encore jeune (rires).

Quelle est ta vision sur l’évolution du surf ces dernières années ?

C’est géant… Ça évolue si vite et c’est impressionnant à regarder et essayer de faire parti du mouvement. Sur les dernières années, le niveau atteint est juste incroyable.

La vidéo de Mike Fanning avec le requin a fait le buzz cet été. Quelle a été ta réaction lorsque tu as vu ça et est-ce que tu as déjà été confronté à des requins dans ta carrière ?

C’était choquant et vraiment effrayant. Les requins m’ont traumatisé à la Réunion après avoir vécu des drames là-bas… On vit les dents de la mer et on a perdu beaucoup d’amis…

J’ai du m’expatrier pour continuer à faire mon métier et vivre de ma passion mais quand je vois ce qui est arrivé à Mick sur cette compétition… c’est vraiment flippant. J’y étais une semaine avant et j’adore cet endroit. On sait qu’ils sont là mais jamais je n’aurais pensé que ça aurait pu arriver en compétition.

As-tu un spot préféré ?

La Réunion est le meilleur endroit à mes yeux. Mais sinon, j’adore Hawaii, pipeline et backdoor (la vague déroule vers la droite pour le surfeur qui fait face à la plage). Quand les conditions sont excellentes, le sud ouest de la France reste également un endroit exceptionnel…

Que conseillerais-tu à des personnes débutantes voulant s’initier au surf ?

Le surf est très difficile au début. le premier conseil que je donnerais est de persévérer ! Si tu t’accroches et que tu apprécies le simple fait d’être dans l’eau alors tu t’amuseras toujours. La notion de “fun” est très importante dans notre sport.

Maxime Huscenot

Est-ce que tu suis une prépa physique particulière ? Niveau nutrition ?

Je m’entraîne avec des préparateurs physiques qui me concoctent un programme physique à l’année. J’ai aussi mon papa qui me conseille sur toute la partie technique. Niveau nutrition, ma sœur est diététicienne et coach sportif alors elle me fait un programme d’entraînement et me donne des infos sur les plats à manger selon les efforts. C’est une histoire de famille (rires) !

En dehors du surf quel est ton sport préféré ?

Le tennis. Federer est mon sportif préféré.

Pour finir en un mot ou une phrase :

  • Ton plat préféré : Rougail Saucisse (un régal !)
  • Ton héros : Mon papa
  • Ton sportif préféré : Roger Federer
  • Où aimerais tu vivre : À la Réunion
  • Ta devise : “Quand on veut on peut, tout est une question de volonté”
  • Ta plus grande qualité : Être moi-même
  • Ton plus grand défaut : Trop gentil
  • Ton prochain défi : Être dans le WCT
  • Ton matos : Bradley macabi 5’11 x 18 1/2 x 2 1/4

Maxime Huscenot

 

Un grand merci à Maxime pour sa simplicité et sa disponibilité ! Vous pouvez retrouver son univers sur son site officiel et également sur son facebook, twitter et instagram  🙂 .

 

 

Vous Aimerez Aussi