Développement personnel, Sport

Comment avoir un mental d’acier ?

13 octobre 2015
Mental Sport

Dans le sport on entend souvent beaucoup de choses, fondées ou non, sur l’importance du mental. Certains affirment que celui-ci est aussi important que la préparation physique ou l’entraînement. A haut niveau le mental fait souvent la différence, mais pour les sportifs comme vous et moi a-t-il la même importance ? 

Dans notre quotidien nous sommes guidés par nos choix, bons ou mauvais, qui vont nous permettre d’avancer et d’atteindre nos objectifs. Dans le sport c’est un peu pareil. Le mental joue un rôle essentiel et sans lui impossible d’atteindre nos buts.

Voici quelques conseils pour essayer d’avoir une mentalité de champion et de dépasser toutes ses attentes.

1. la gestion du stress

C’est sans aucun doute le paramètre le plus important, savoir gérer son stress face aux épreuves quotidiennes. Certains y arrivent mieux que d’autres, mais pas de panique cela se travaille ! Une technique utilisée par de nombreux athlètes est celle de l’imagerie mentale. Certaines études affirment que l’entraînement mental est aussi important que l’entraînement physique. Le simple fait de s’imaginer courir un 100mètres permet des changements considérables dans la préparation physique. La visualisation de l’effort sportif augmente la perception, la motivation et réduit le stress. Pour prendre un exemple concret, les skieurs de descente accordent un entraînement spécifique à l’imagerie mentale en expérimentant tous les éléments de leur course. Chaque virage est anticipé au maximum pour éviter les surprises lors de la compétition.

2. avoir des objectifs et prendre le temps de les accomplir

Mettez en place un plan cohérent pour y parvenir, que ce soit sur plusieurs années ou sur deux semaines, le principal est de ne jamais oublier votre but. Plus vos objectifs seront élevés, plus vous avancerez. Je vous conseille de noter vos intentions et de toujours les avoir à portée de main. Visualiser chaque jour votre objectif de chrono ou le poids que vous désirez atteindre permettra inconsciemment à votre cerveau de tout mettre en œuvre pour y arriver. Post-it, tableau, Iphone… à vous de voir mais gardez les toujours dans un coin de votre tête ! Cette technique a fonctionné avec des médaillés olympiques, pourquoi pas sur vous ?

3. prendre du plaisir et se donner le droit de réussir

Si au départ vous avez du mal à trouver la motivation nécessaire pour sortir de votre routine ou entreprendre de nouvelles choses, procédez par étapes. Si jamais votre objectif est de courir un semi marathon et que vous n’avez jamais enfilé des chaussures de running, commencez par courir 15 minutes. Puis au bout de deux ou trois semaines, suivant vos sensations, courez 30 minutes et ainsi de suite jusqu’à se rapprocher du semi. Entourez-vous de personnes dans le même état d’esprit que vous et soyez reconnaissants envers elles. Se battre pour une cause ou une personne peut être aussi une source de motivation et permettre de se surpasser.

4. avoir confiance en soi et être le plus objectif possible

Il ne faut pas se mentir à soi même, si jamais vous constatez que votre objectif n’est pas atteignable essayez de trouver une alternative cohérente. L’esprit guide l’action et les athlètes l’ont bien compris. Ils arrivent à écarter les pensées négatives pour ne garder que les meilleures. Ce discours intérieur qui nous pousse à douter est commun à tout le monde. Dans le sport, comme dans n’importe quel domaine, il suffit simplement de rester objectif et de s’encourager. Se dire que l’on va y arriver est le meilleur moyen de parvenir à ses fins !

5. être régulier et accepter l’échec

C’est très difficile à accepter au début, mais l’échec fait partie de la réussite. On ne peut pas réussir tout de suite. Voyez le sport comme une “bulle” dans votre quotidien et surtout RELATIVISEZ ! Rien n’est grave et il existe toujours des solutions pour arriver à vos fins. Prendre en compte la possibilité d’échouer  va vous libérer l’esprit et permettra de vous focaliser sur les moyens à mettre en œuvre pour réussir. La régularité joue également un rôle important dans le développement de son mental. Si vous vous entrainez quotidiennement et efficacement, les échecs seront beaucoup plus faciles à surmonter.

Voilà, j’espère que ces conseils vous seront utiles et que vous avez appris quelques astuces pour avoir un mental de guerrier. C’est avec l’habitude et la motivation que vous arriverez à développer votre état d’esprit. Vous verrez, les progrès seront très rapides !

Jérémy

Vous Aimerez Aussi