Sport, Triathlon

[Compte rendu] Triathlon Distance Olympique de Chantilly

1 septembre 2016
Triathlon de Chantilly

Après une bonne expérience l’année dernière pour Julien sur le format sprint plus, nous avons décidé cette année de retourner faire coucou au château mais sur la distance olympique : 1,5km de natation, 45km de vélo et 10km de course. 

S’étant décidé assez tardivement pour le faire, le délai de préparation était un peu short (on a commencé l’entraînement environ 1 mois et demi avant la compet). Idéalement, je pense qu’il faut bien compter 3 mois. Personnellement, je reviens d’une blessure qui m’a empêché de faire des courses pendant un long moment et c’était le timing parfait pour se remettre en jambes.

Le programme d’entraînement était relativement simple : un sport chaque jour dont une semaine plus light à J-7. Avec un petit focus particulier sur la natation car ça reste notre point faible parmi les 3 sports. Bon, on ne va pas se mentir, un sport chaque jour c’est exigeant physiquement et sur la fin la fatigue se fait ressentir (même si nous nous accordions 1 ou 2 jours de repos suivant les semaines).

A J-3, on active le mode récup avec repos complet ! On a testé le malto pour recharger l’organisme mais le goût ne passe pas trop, comme lors de la prépa marathon de Julien.

Le 28 août le réveil sonne à 5h30 et nous voilà parti avec un espace chargé à bloc direction Chantilly. Arrivée sur le site, il y a déjà pas mal de monde et la vague de 9h se prépare dans l’aire de transition.

Triathlon de Chantilly

Pour ceux qui ne sont pas familier du triathlon, on doit déposer notre vélo et l’ensemble de notre matériel dans une aire de transition (un parc à vélo géant) où nous allons repasser avant chaque sport pour se changer. C’est important de bien préparer ses affaires pour gagner un maximum de temps lors des transitions.

9h20, on se présente avec nos combis devant le bassin du château pour un briefing d’une bonne vingtaine de minutes. Je m’échauffe gentiment et surtout je bois car le soleil commence à taper (merci la canicule).

Triathlon de Chantilly

9h40, la pression monte d’un cran et c’est l’heure de rentrer dans l’eau !

Je ne saurais pas trop le décrire mais on rentre dans une sorte d’eau marron / noire avec un mélange de vases et d’algues. Autant vous dire qu’on ne voit pas grand-chose. Le départ est donné et durant les 300 premiers mètres je ne sais même pas où je vais, je me prends des coups et des gens s’accrochent à moi. Je relève la tête et là je vois que Julien est à côté de moi. Du coup, on se suit et on passe les premiers 500 mètres ensemble. J’alterne crawl et brasse pour me reposer et j’essaye de fixer les bouées pour ne pas dévier. Durant les 200 derniers mètres j’accélère un peu et je sors en 36min avec Julien juste derrière moi.

Triathlon de Chantilly

J’ai des grosses crampes aux mollets et j’ai du mal à monter les escaliers jusqu’à l’aire de transition. J’enlève ma combi et je mets les chaussures de vélo (5min environ pour la transition) et c’est parti pour 45km. Le parcours vélo est assez spécial, pas de gros cols mais beaucoup de faux plat montant avec des grandes lignes droites interminables. Il fait 30 degrés et j’ai perdu de vue Julien qui est parti devant moi. La fin du parcours me semble super longue et je commence à avoir mal aux cuisses durant les derniers kilomètres. Au final, le parcours faisait un peu plus de 45km (48 environ) et je termine la boucle en 1h41. Je croise Julien qui part courir (il finit la boucle vélo en 1h38) quand je vais poser mon vélo.

Triathlon de Chantilly

Je me dépêche pour enfiler mes chaussures de run mais j’ai les jambes tellement lourdes. Là, c’était le moment le plus dur du triathlon, j’ai l’impression que je n’avance pas et les premiers kilomètres passent vraiment doucement. Le parcours alterne entre gravier, sable, pavés, forêt, herbe parfois en plein soleil et il commence à  faire vraiment chaud. Au 5ème km je prends un coca et un verre d’eau et ça me redonne un coup de boost. Je finis un peu plus vite et j’aperçois en fond le château. Je vois Julien à côté de la ligne d’arrivée avec la médaille autour du coup et c’est fini ! 3h24 au final (3h18 pour Julien) ! Je suis content de mon temps même si je pense que j’aurais pu faire mieux notamment sur la partie course mais l’enchaînement des efforts était compliqué à gérer.

Triathlon de Chantilly

Merci à mes supporters sur le bord du parcours et sûrement à l’année prochaine (peut-être sur le half  😉 ) avec la teammapu (Maxime, Paulo et nous deux) !

Vous Aimerez Aussi